Si le DIY e-liquide était comme la cuisine, ce serait de la pâtisserie

Le DIY e-liquide est une solution alternative qui consiste à fabriquer soi-même son propre liquide électronique. Lorsque vous concevez vous-même votre e-liquide, vous pouvez vous même décider des saveurs. En effet, vous êtes responsable des goûts que vous lui donnez grâce aux ingrédients et aux dosages effectués. Dans ce sens faire, du DIY e-liquide, c’est comme fait de la pâtisserie. Vous verrez ici, les ingrédients indispensables pour votre préparation et comment s’y prendre pour les dosages afin d’obtenir votre ‟gâteau” DIY e-liquide.

Ingrédients indispensables pour le DIY e-liquide

Pour faire du DIY e-liquide, il vous faut disposer de la base. C’est un élément clé, absolument indispensable dans tout liquide électronique. C’est un e-liquide ‟neutre” (non parfumé) et qui ne contient pas de nicotine. Dans la base, les deux principaux composés sont le propylène glycol (abrégé en PG) et la Glycérine végétale (abrégée en VG).

Le PG est utilisé dans l’industrie alimentaire comme émulsifiant pour les sauces et les assaisonnements. La VG, quant à elle, est un liquide clair, visqueux, incolore, inodore, non toxique et au goût sucré. C’est elle qui est généralement responsable de la grande quantité de vapeur, dense et se dissipant lentement dans l’air, produite par votre e-cig, lorsque vous vapotez. C’est également la VG qui modifie les saveurs en les adoucissant (goût sucré). Elle est particulièrement recommandée pour les vapes de type ‟sub ohm” ou vapes dites ‟de plaisir”. Ces cigarettes électroniques fonctionnent à forte puissance grâce à la viscosité de l’e-liquide qui empêche les fuites.

Dans la liste des ingrédients, vient ensuite la nicotine qui est le composé considéré comme dangereux dans un e-liquide. Cependant, c’est aussi lui qui vous procurera des sensations au niveau de la gorge (le hit). Bien sûr, une fois que vous avez choisi la base, vous devez ajouter l’arôme. Les arômes concentrés, qu’ils soient naturels ou artificiels, vous permettent de fumer avec une certaine joie et une fierté non dissimulée. Enfin, les additifs, principalement considérés comme des exhausteurs de goût, viennent compléter cette liste des composants. Ces derniers sont facultatifs dans la préparation des e-liquides. Ainsi, vous disposez de tout le nécessaire pour passer à l’étape suivante.

Fabrication du e-liquide

Avant de commencer, notez que le propylène est le meilleur conducteur d’arômes. C’est lui qui permet d’obtenir plus d’arômes et une meilleure expérience de vapotage. Il donne à votre e-liquide une grande fluidité lorsqu’il est sur une base dominante PG/VG = 70/30.

Le dosage des ingrédients de l’e-liquide

La base (nicotine ou non) constitue généralement 80 à 90% du mélange. Ce qui est tout à fait normal car son importance n’est plus à démontrer. L’arôme varie entre 5 et 20 %, selon l’intensité souhaitée (de 15 à 30 gouttes par 10 ml). Les additifs ne doivent pas dépasser 1 à 3 % (soit 2 à 4 gouttes par 10 ml).

Le processus de fabrication

Ce processus se divise en deux parties principales : il y a d’abord la formation du liquide électronique, puis vient la maturation de ce dernier.

Après la formulation du produit, la maturation ou vieillissement est une étape importante si vous voulez que votre préparation atteigne les plus hauts niveaux de développement de l’arôme. En fonction du type d’arôme, la période de vieillissement sera plus ou moins longue. Voici quelques indications :

  • arômes fruités monoarômes : 0-5 jours
  • arômes fruités complexes (arômes multiples) : 37 jours
  • arômes de menthe, épices, anis, réglisse, café et vanille : 12 semaines
  • saveur gourmande : 2 à 3 semaines
  • parfum classique : au moins 2 semaines.

En respectant ces dosages vous pourriez atteindre votre objectif.

Le DIY e-liquide, c’est comme faire de la pâtisserie

Comme dans le monde de la pâtisserie, les recettes d’e-liquides DIY sont toujours basées sur les mêmes ingrédients. Toutefois, ce qui permet de varier les résultats, ce sont les dosages. Selon que cherchiez à produire plus de vapeur ou à avoir une expérience plus savoureuse, la qualité des bases (PG / VG) ne sera pas la même.

Viennent ensuite les arômes qui sont évidemment indispensables à la qualité gustative de votre création. Les experts utilisent également des additifs pour travailler la mise en valeur et l’équilibre des saveurs en bouche : acidité et amertume, sucre, mais aussi menthol, fraîcheur ou autre.

Le DIY e-liquide présente deux avantages. Le premier est économique. En effet, au fur et à mesure que vous gagnez en expérience, vous n’inhalerez qu’un dixième de la vapeur. Outre cet aspect, créer ses propres recettes de liquide électronique est aussi divertissant que les loisirs créatifs tels que la cuisine ou la pâtisserie. C’est pour cette raison que faire du DIY e-liquide est souvent assimilé à la réalisation d’un gâteau.

L’e-cigarette souvent présentée comme peu sûre sauve des vies ! Impact de la vape sur les cancers du tabac.

Les dangers de la cigarette traditionnelle sur la santé ne sont plus à présenter. Ils partent des maladies pulmonaires et débouchent sur les maladies cardiovasculaires. L’un des dangers les plus redoutables du tabac, c’est notamment le cancer qui décime chaque année, plusieurs milliers de victimes à travers le monde. Ceci dit, de nombreuses personnes désirent décrocher du tabac en se servant de la cigarette comme une alternative efficace. Malheureusement, les débats controversés au tour de l’e-cig entraînent une certaine méfiance de la part des uns et des autres. Pour apporter plus de lumière sur le rôle de l’e-cig dans le sevrage tabagique, nous présenteront de près les impacts de la vape sur les cancers du tabac.

Quels sont les cancers provoqués par le tabac ?

Le débat sur la vape est jusqu’à présent mitigé. Mais que lui reproche-t-on réellement ? La cigarette électronique est un dispositif auquel on reproche de ne présenter jusqu’à présent aucun danger tangible à long terme. Si le mystère de la vape est ce qui inquiète la plupart des anti-vapes, il n’en est pas pareil pour le tabac. En effet, dans le cas du tabac, aussi bien ceux qui déplorent l’action de fumer et les fumeurs eux-mêmes sont conscients des conséquences graves sur la santé. En effet, le tabac augmente le risque de plusieurs maladies et favorise entre autres :

  • Le cancer de l’œsophage ;
  • Le cancer de la vessie ;
  • Le cancer du poumon ;
  • Le cancer de l’estomac ;
  • Le cancer du pancréas ;
  • Le cancer du foie…

En somme, c’est plus de 70 000 citoyens français qui décèdent chaque année des effets nocifs du tabac sur la santé. Pour y remédier et réduire autant les risques de cancers que le taux de décès, la vape se présente comme une excellente alternative au tabac.

Quels sont les impacts de la vape sur les cancers du tabac ?

Il n’existe aucune donnée scientifique qui avance que la vape occasionne le cancer ou même qu’elle en augmente le risque. Cependant, de ce que l’on sait, absolument toutes les recherches menées dans le sens d’établir un lien de causalité entre la vape et le risque de cancers ont des limites. À contrario, lorsque la vape est utilisée en substitut à la cigarette traditionnelle, elle réduit considérablement le risque des cancers du tabac. Malheureusement, tandis que 80 % de la population française sait avec certitude que le tabac est cancérigène, 77 % ne s’imaginent pas que la vape est moins risquée que la cigarette conventionnelle.

Un sondage du BVA pour la SOVAPE réalisé en France prouve que plus de 99 % de vapoteurs se servent de la cigarette électronique pour s’affranchir de l’addiction au tabac et leur rapport aux cancers s’en trouve amélioré. Selon l’INCa, plus de 20 % des cancers enregistrés annuellement sont provoqués par le tabagisme dont environ 80 % des cancers de poumon. Enfin, si l’on considère les impacts positifs de la vape sur les cancers du tabac, il est évident qu’avec les 14 millions de fumeurs que compte la France, la vape représente à long terme plus une solution qu’un danger.

Quel est l’avis des experts sur la question

Les chercheurs, les médecins, et autres experts tabacologues s’accordent à dire que le tabac est cancérigène à long et à moyen terme. Mais lorsqu’il est question de la vape, le débat est tranché. Tandis que les uns restent encore réticents quant aux avantages liés au vapotage, les autres le recommandent volontiers pour réduire les dégâts de santé occasionnés par le tabagisme. La ecigarette est encensé par l’Académie française de médecine ou par l’autorité sanitaire britannique. Bien sûr, la position de ces autorités scientifiques est forcément basée sur les résultats de plusieurs recherches. En effet, contrairement à la cigarette traditionnelle, la vape n’entraîne pas de combustion et n’expose donc pas les vapoteurs aux mêmes dangers. En dehors des impacts positifs de la vape sur les cancers provoqués par le tabac, l’addictologue Anne Bourgue suggère que la vape pourrait également être un excellent moyen d’empêcher les adolescents à fumer trop jeunes. Le professeur Daniel Thomas abonde également dans le même sens pour expliquer que la vape est un moyen permettant de quitter le monde du tabac beaucoup plus nocif et cancérigène.

Top 3 des meilleurs RTA pour vaper DL

Les cigarettes électroniques qui vous permettent de faire de gros nuages de vapeur sont celles qui fonctionnent en subohm. Le subohm, pour un atomiseur, c’est accepter les résistances qui fonctionne sous 1 ohm, dans les faits, on parle de vape subohm quand la valeur de résistance est plus basse que 0.6ohm. Plus la valeur de résistance est basse, plus la chauffe de la résistance va nécessiter de puissance. Il faut donc que l’atomiseur que vous choisissez supporte cela, il faudra également veiller à ce que votre box soit en capacité d’envoyer autant de puissance. Notre sujet d’aujourd’hui n’est pas de parler des box ou de compatibilité entre mod et atomiseur mais de vous présenter notre top 3 des meilleurs atomiseurs reconstructibles avec réservoir, soit les meilleurs RTA de 2022 !

Attention, cet article va s’adresser aux vapoteurs expérimenté. Pour rappel, les atomiseurs reconstructibles vont nécessiter que vous « fabriquiez » vos résistances et que vous vérifiez la sécurité de votre matériel en utilisant la loi d’ohm. Pas à la portée des primo vapoteurs donc…

ZEUS X RTA – GEEK VAPE

L’atomiseur Zeus X RTA – GEEK VAPE est l’un des plus puissants matériels en matière de vape subohm. Il s’agit d’un atomiseur doté d’un air flow suffisamment optimisé pour offrir à son utilisateur le maximum de vapeur possible. L’air-flow en question est situé au niveau de la base supérieure de l’atomiseur. Sa position permet au vapoteur d’éviter les fuites de liquide électronique. Le fonctionnement de ce type de build est tel que l’air-flow peut être réglé. En conséquence, vous avez la possibilité, par ce réglage, d’obtenir la densité de vapeur que vous souhaitez. Par ailleurs, c’est un matériel qui vous fait profiter des saveurs intéressantes.

Si vous faites le choix de l’atomiseur Zeus X RTA – GEEK VAPE, vous devez résolument vous préparer à construire vous-même vos résistances. Vous avez le choix entre le mono coil et le dual coil. Le plateau prévu pour cet atomiseur est en effet susceptible de supporter ces deux types de montage. Les ouvertures sont suffisamment larges pour faciliter l’opération de montage.

ZEUS X MESH RTA – GEEK VAPE

ZEUS X MESH RTA – GEEK VAPE est un atomiseur reconstructible à la fois accessible et facile d’utilisation. D’abord, côté design, c’est un atomiseur qui possède un aspect métallisé. Il est disponible en différentes couleurs. De plus, son drip tip est particulièrement doux aux lèvres. Il possède une forme arrondie qui fait qu’il s’intègre assez bien dans l’atomiseur. Ensuite, les caractéristiques techniques du ZEUS X MESH RTA – GEEK VAPE font de ce dernier un véritable allié. Il présente :

  • Une base de 25 mm de diamètre environ ;
  • Une hauteur qui tourne autour de 40 mm ;
  • Une largeur générale de 29 mm.

En outre, le montage de l’atomiseur est très simple. En premier lieu, vous devez faire apparaître le plateau. Pour ce faire, retirez le réservoir de sa base. En second lieu, vous aurez à déformer la grille de l’appareil. Le plus souvent, il faudra lui donner une forme d’arc de cercle. Pour y arriver, servez-vous du gabarit. Mettez simplement la grille autour du gabarit et vous constaterez que cette dernière prendra automatiquement la forme du gabarit. Insérez la grille déformée après avoir dévissé les vis latérales. Grâce à une batterie de 20W au moins, rodez la grille pour vous assurer de l’homogénéité de la chauffe. Placez ensuite le coton et humidifiez-le.

DEAD RABBIT RTA V2 – HELLVAPE

Il s’agit d’un atomiseur d’exception. D’un point de vue esthétique, il est disponible en neuf couleurs. Vous trouverez inévitablement votre couleur préférée parmi elles. L’autre avantage de cet atomiseur est le caractère suffisamment large de son plateau. Ainsi, vous êtes tout à fait libre de monter un seul coil ou deux. Mieux, afin d’assurer une bonne conductivité des quatre plots, le pôle positif est plaqué or. Vous n’ignorez pas que l’or fait partie, avec le cuivre, des matériaux qui assurent la meilleure connectivité.

L’atomiseur DEAD RABBIT RTA V2 – HELLVAPE est généralement livré en kit. Ce dernier comprend trois éléments à savoir :

  • 1 Dead Rabbit V2 RTA ;
  • 1 lot de joints de rechange ;
  • 1 pyrex de rechange de 2ml.

L’association de ces éléments n’est pas du tout compliquée. Vous n’aurez donc aucune difficulté à faire le montage. Le plateau étant large, vous avez la possibilité d’utiliser du coton épais. Lorsque le montage est fait, vous profiterez sans grande difficulté du tank dont l’atomiseur est doté. Vous avez en plus la possibilité de régler l’air-flow de sorte à obtenir une vapeur très dense. Avec ce type d’atomiseur, vous êtes plongé au cœur de la vape DL. En résumé, il existe de nombreux atomiseurs qui permettent de réaliser une inhalation directe. Parmi eux figurent notamment les atomiseurs DEAD RABBIT RTA V2 – HELLVAPE, ZEUS X MESH RTA – GEEK VAPE et Zeus X RTA – GEEK VAPE. La liste n’est bien sûr pas exhaustive.

L’intérêt du bypass et comment vraiment transformer son mod élec en méca ?

Le monde de la cigarette électronique est aujourd’hui hétérogène. On y retrouve plusieurs modèles d’e-cig. Ces derniers sont dotés de fonctionnalités diverses, permettant ainsi au vapoteur de vaporiser du liquide électronique suivant leur humeur ou leur préférence. Découvrez tout sur le mode bypass de votre e-cig !

Qu’est-ce que le mode bypass ?

La cigarette électronique est dotée d’un chipset. Ce dernier permet de doter la vapoteuse de nombreuses fonctionnalités. Il existe des modes de vape classiques que l’on retrouve sur la majorité des cigarettes électroniques box. Il s’agit par exemple de :

  • Bypass ;
  • Contrôle de température ;
  • Wattage variable…

Le mode bypass est un mode de vape particulier. Il permet au vapoteur d’utiliser un mod méca sans en avoir un. En effet, le terme « bypass » veut dire « contourner ». Le mode bypass permet justement au vapoteur de contourner la nature mod électronique de sa e-cig pour la transformer en un mod mécanique.

Avantages et inconvénients du mode Bypass

Chaque modèle de cigarette électronique présente des particularités qui le rendent avantageux ou non pour le vapoteur suivant les cas. Le mode bypass de la cigarette électronique, à l’instar d’autres modes de vape, présente aussi bien des avantages que des inconvénients.

Le mode bypass et ses avantages

Contrairement à ce que pensent de nombreux vapoteurs, le mode bypass est simple d’utilisation. En effet, la plupart des cigarettes électroniques dotées de ce mode de vape possèdent une interface à écran. C’est via cette interface que se fait le basculement d’une e-cigarette vers le mode bypass. Vous avez alors la possibilité de vaper avec une e-cig mod électro comme si vous utilisiez un mod méca. Précisons que c’est avec la même facilité que vous pouvez aussi quitter le mode bypass que vous venez d’activer. Tout se fait toujours via l’interface de la vapoteuse.

L’autre avantage du mode bypass, c’est que vous ne risquez pas d’avoir une baisse de tension dans le circuit de votre e-cig. Ce mode vous offre en effet l’opportunité de bénéficier en toute sécurité de la puissance maximale de la batterie de votre vapoteuse. C’est le plus grand avantage du mode bypass. La vapeur que vous obtenez est plus intense, plus épaisse et surtout plus savoureuse. Le mode bypass vous offre aussi plus de confort dans l’utilisation de votre cigarette électronique.

Les inconvénients du mode bypass

L’utilisation du mode bypass réduit la durée de vie de votre batterie. En effet, ce mode de vape est de nature à consommer beaucoup plus d’énergie. Cela se justifie par le fait que votre batterie est utilisée à plein régime. La décharge fréquente de la batterie de l’e-cigarette est de nature à réduire la longévité de cette dernière. En outre, l’utilisation du mode bypass met la résistance de votre vapoteuse en danger. Celle-ci est en effet plus susceptible de se griller. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’utilisateur de ce mode de vape est appelé à beaucoup plus de précautions. Il doit en conséquence avoir un peu de connaissances techniques, notamment avec la loi d’ohm.

Comment utiliser le mode Bypass ?

Comme nous l’avons déjà souligné dans cet article, utiliser le mode bypass sur sa cigarette électronique est tout ce qu’il y a de plus simple et facile. Le plus souvent, la cigarette électronique est dotée d’un écran OLED sur lequel s’affichent différentes informations liées à votre vapoteuse et aux conditions de vape. Sur les côtés de votre cigarette électronique, vous trouverez des boutons + et -. Il vous faudra vous servir de ces boutons pour sélectionner le mode bypass pour votre cigarette électronique. Vous vous servirez de ces deux boutons pour naviguer dans le chipset de votre vapoteuse. L’écran vous permet de visualiser votre mouvement de navigation. Simplement et avec assurance, vous arriverez à sélectionner le mode bypass. Et c’est parti pour une bonne séance de vapotage !

Le mode bypass est un mode de vape qui permet de contourner l’électronique de votre e-cigarette. Il favorise l’utilisation à plein régime de la batterie de l’e-cig pour obtenir des vapeurs denses avec plus de saveurs. L’activation de ce mode de vape se fait simplement via l’interface de la vapoteuse.

Comment aider les primo vapoteurs ? Ont-ils besoin d’aide ?

La cigarette électronique fait son bout de chemin depuis son invention en 2003. Même si ses débuts se sont révélés difficiles, aujourd’hui elle possède une place de choix dans les habitudes de consommation. D’ailleurs, chaque jour, de nouvelles personnes adoptent la vapoteuse dans le monde. Cependant, pour ces débutants, de nombreuses difficultés peuvent subsister. Cet article propose des moyens pour les aider.

Pourquoi les primo vapoteurs ont besoin d’aide ?

Passer à la cigarette électronique est une importante décision dans la vie d’un fumeur. C’est le moyen le plus rapide pour se sevrer du tabac. L’efficacité de la vapoteuse pour libérer de l’addiction à la nicotine a été prouvée par de nombreuses. Cependant, bien que la décision d’adopter l’e-cig soit noble, cela peut vite tourner au cauchemar. C’est notamment le cas lorsque le débutant à la vape opère un mauvais choix de son modèle d’e-cig. C’est également le cas lorsqu’il ne maîtrise pas les fondamentaux du fonctionnement de la cigarette électronique.

Les primo vapoteurs peuvent aussi rencontrer des difficultés liées à l’utilisation des accessoires de la vapoteuse, notamment des e-liquides. Par ailleurs, une mauvaise appropriation de la technique d’utilisation de l’e-cig par le débutant à la vape peut conduire à des incidents. Ces incidents peuvent être préjudiciables aussi bien pour le vapoteur débutant que pour son entourage. Toutes ces raisons justifient pourquoi au début, les vapoteurs ont besoin d’aide.

Aider les primo vapoteurs à choisir leur première e-cigarette

L’une des premières aides à apporter à une personne qui débute dans la cigarette électronique, c’est de l’accompagner dans le choix de son matériel de vape. En effet, de nombreux types et modèles de cigarettes électroniques sont proposés sur le marché. Chaque modèle possède des fonctionnalités et des caractéristiques propres. Par exemple, on retrouve les mods électro, les mods méca, les pods, etc. Dans la catégorie des pods, les e-cigs n’ont pas les mêmes puissances ni la même structure. Elles ne sont pas non plus dotées de la même configuration.

Face à cette diversité d’offres, il n’est pas évident qu’un débutant dans la vape s’en sorte. Pourtant, en tant que primo vapoteur, on a besoin d’un modèle d’e-cig de bonne qualité qui est d’une simplicité d’utilisation. Il est donc nécessaire de conseiller le primo vapoteur sur les critères à considérer pour faire son premier choix.

Aider les primo vapoteurs dans l’utilisation des accessoires de l’e-cig

La cigarette électronique ne s’utilise pas seule. Elle s’emploie avec du liquide électronique. Or, il existe une très grande variété de liquides électroniques sur le marché. D’une part les arômes varient. D’autre part, pour un même arôme, le procédé d’obtention est différent. Le choix d’une mauvaise saveur peut conduire le vapoteur débutant à abandonner le processus de sevrage tabagique. Cela peut également lui faire développer des allergies.

C’est pourquoi les experts soulignent qu’il est important d’aider les débutants dans la vape à faire le choix de leur saveur d’e-liquide. Pour les e-liquides particuliers comme les e-liquides nicotinés, il est important de veiller au dosage pour l’efficacité du sevrage. Cela participe aussi à la santé du vapoteur. Conseiller les primo vapoteurs sur l’utilisation des accessoires de vape, notamment l’e-liquide est donc une précieuse aide à leur apporter.

Produire des contenus massifs pour aider les primo vapoteurs

Le monde est à l’ère du numérique. Il est plus facile d’avoir accès à d’abondantes informations sur la toile. Cependant, il est difficile d’avoir accès à de la bonne information. Cette difficulté est une réalité dans le monde de la vape. En effet, malgré les vapoteurs experts qui s’efforcent de conseiller en ligne, il y a manque d’informations sur la cigarette électronique. Malheureusement, le peu d’informations disponibles n’est pas toujours fiable. Afin d’aider les débutants dans la vape, il serait intéressant de créer des plateformes spécialisées et d’y produire des contenus de qualité susceptibles de mieux les renseigner sur les différentes subtilités de la vape. En conclusion, les personnes qui débutent dans la vape ont besoin de se faire aider en raison des risques qui peuvent découler d’un mauvais emploi de l’e-cig. Il faut notamment les conseiller dans le choix de leur vapoteuse ainsi que de leur liquide électronique.

Comment expliquer le rapport entre tension, résistance et puissance au sein d’une vapoteuse ?

De nombreuses personnes ont délaissé la cigarette conventionnelle pour la cigarette électronique. En France, on compte depuis 2017 un peu plus de 1 million de fumeurs qui ont désormais opté pour la vape et rompu avec la cigarette. Si nous nous mettons d’accord pour reconnaître que ce choix est bénéfique pour les concernés et leurs proches, il faudra toutefois mieux comprendre le fonctionnement de la vape. Pour ce faire, nous parlerons dans cet article des éléments qui concourent au fonctionnement effectif de la vape. Nous expliquerons par ailleurs le lien que doit faire le vapoteur entre les notions de résistance, de tension et de puissance.

L’explication du rapport entre tension, résistance et puissance par la loi d’Ohm

Le rapport entre tension, résistance et puissance constitue l’A, B, C du vapotage. Pour procéder plus simplement, il faut d’abord connaitre les composants d’une cigarette électronique, notamment les accus ou batterie, l’atomiseur, le réservoir et le drip-tip. L’énergie produite par les accus ou la batterie sert à chauffer la résistance constituée d’une mèche en fibre de silice ou plus généralement en coton. Une fois que le vapoteur met en marche sa cigarette électronique, la mèche réchauffe l’e-liquide contenu dans le réservoir qui produit la vapeur qu’aspire le vapoteur. Pour avoir une expérience au goût du vapoteur, ce dernier peut se procurer une vapoteuse réglable.

La très répandue loi d’Ohm s’explique par le rapport U = RI. Le U représente la tension des accus exprimée en Volt. La résistance du clearomiseur R s’exprime en Ohm, tandis que le I exprimé en Ampère représente l’intensité de l’énergie qui parcourt la résistance. En effet, le hit en gorge ou la sensation idéale pendant la vape dépend de la puissance de la vape et varie d’un vapoteur à un autre. Ainsi, pour avoir une sensation plus forte suivi d’une plus grande vapeur il faudra régler la puissance en adaptant la tension à la résistance soit P=U²/R.  Par conséquent, si vous préférez votre vape plus légère, vous devez opter pour une résistance plus élevée afin d’obtenir une puissance faible.

L’importance d’un bon réglage Puissance, Tension, Résistance de votre cigarette électronique

La vape de transition entre l’addiction au tabac et le sevrage de la cigarette classique. Pour ce fait, il convient que celui qui entame sa toute première expérience avec la vape puisse progressivement obtenir l’effet recherché, d’où la nécessité de faire un réglage adéquat. En effet, sur chaque vape vendue se trouvent deux informations. La première renseigne la valeur de la résistance en ohm (Ω) puis la plage de la puissance indiquée en Watt. Cette dernière information est celle qui vous permet de bien régler votre vape. Lorsque vous en tenez compte, vous obtiendrez :

  • Une saveur agréable pendant le vapotage ;
  • Un excellent hit en gorge ;
  • Une dose de vapeur optimale.

À contrario, lorsque vous négligez le détail du réglage ou que vous réalisez un réglage inapproprié, les conséquences sont nombreuses. Dans un premier temps, vous n’obtiendrez pas l’effet escompté. Ensuite, vous pouvez éventuellement brûler la mèche et obtenir une sensation de brûlé pendant le vapotage. Pour finir, vous aurez une mauvaise expérience de vaping et vous perdrez toute envie de vaper de nouveau.

Quelle résistance pour quelle puissance ?

Avant toute chose, il faut noter qu’il n’existe pas de réglage conventionnel. Le réglage idéal varie d’un vapoteur à un autre. En revanche, le principe essentiel à retenir pour avoir le réglage optimal est que plus la résistance est basse, plus forte est la puissance. Plus la valeur de la résistance est élevée, moins la puissance est forte. Ainsi, la variation de la puissance de votre e-cigarette est intrinsèquement liée à la valeur de la résistance. Pour savoir quelle résistance conviendrait à quelle puissance, il suffit que le vapoteur connaisse la plage d’utilisation de la résistance de la cigarette électronique. Ainsi, selon la sensation ou le goût qu’il préfère, il pourra trouver la bonne puissance. Pour une cigarette électronique dont la valeur de la résistance est comprise entre 0,5 et 0,15 ohm par exemple, la puissance doit être comprise entre 20 et 100 watts. Par contre, pour une résistance comprise entre 1 et 1,5 ohm, la puissance équivaudra à une valeur entre 1 et 15 Watts. En gros, tout dépend entièrement des attentes du vapoteur.

Ce que nous avons adoré sur le blog Vapote News

Si elle ne faisait pas du tout l’unanimité à ses débuts, la vape a commencé par gagner des cœurs. Son utilisation s’est depuis généralisée de sorte que l’on compte aujourd’hui des millions de vapoteurs. Pour réussir son processus de sevrage tabagique grâce au matériel de vape, de nombreux conseils et astuces sont régulièrement partagés. Pour être au parfum de l’actualité de la vape, vous devez choisir une bonne source d’informations. Nous vous emmenons à la découverte de Vapote News !

Vapote News, un blog à affichage incitant à la navigation

Vapote News est une plateforme d’informations de la vape pour qui même les détails comptent.  D’abord, le choix de la couleur est ce qui sidère lorsqu’on se rend pour la première fois sur ce blog. En effet, le thème choisi ne présente pas des couleurs agressives pour les yeux. La couleur du blog n’est pas trop vive, mais elle n’est pas moins éclatante. Dans ces conditions, vous avez beau augmenter la luminosité de votre écran, vous aurez toujours le plaisir de continuer à visiter le blog. Ensuite, la présentation des articles sur ce blog est particulièrement intéressante. Le texte est souvent accompagné d’images pertinentes, de sorte que le débutant sur le site est capable de naviguer aisément. À cela, il faut ajouter le fait que les articles sont organisés en catégories visibles. Vapote News n’est donc pas un de ces blogs où on a de difficultés à retrouver un article intéressant.

Vapote News, un blog dynamique

Vapote News a de quoi impressionner ses visiteurs. Les auteurs du blog misent sur la qualité et la pertinence. La qualité se remarque dans les sujets abordés sur le site ainsi que dans le style de rédaction qui ne laisse aucune chance au doute et à l’incompréhension. Il est ainsi plus aisé pour un internaute lambda, mais curieux d’avoir rapidement accès à l’information qu’il recherche. Le blog est aussi régulièrement rafraîchi. Il propose des sujets actuels et publie de nouveaux articles avec une régularité encourageante. Vous ne risquez donc pas de tomber sur des informations obsolètes. Le blog Vapote News présente sans aucun doute les caractéristiques d’un blog destiné à accompagner et à informer véritablement le vapoteur.

Un blog pour réussir votre sevrage tabagique

Le blog Vapote News vous accompagne dans votre processus de sevrage tabagique. C’est un blog qui est spécialement conçu pour les vapoteurs qui s’adonnent à la cigarette électronique dans le but de se libérer de leur addiction à la nicotine. Plusieurs articles renseignent ainsi sur la manière dont il faut doser la nicotine. D’autres indiquent le matériel adapté pour un sevrage réussi. D’autres encore, renseignent sur les critères à prendre en compte pour choisir la meilleure e-cig pour soi.

En conclusion, Vapote News est un blog dont l’affichage est agréable pour les yeux. Le blog est tout aussi séduisant en termes de qualité de contenus. C’est définitivement un blog qui convient parfaitement aux fumeurs en sevrage.

Comment concilier autonomie et puissance d’e-cigarette ?

Si vous venez à peine de vous mettre à la vape, sachez que selon vos besoins de consommation, chaque cigarette électronique a des caractéristiques précises. C’est notamment le cas de l’autonomie et de la puissance de l’appareil. Toujours exprimée en mAh ou milliampères par heure, l’autonomie d’une vape est choisie en fonction de votre profil de vapoteur. Une fois déterminé, il faut réussir à adapter l’autonomie de votre vaporette à sa puissance et à son endurance.

En quoi consistent la puissance et l’autonomie d’une cigarette électronique ?

Pour faire simple, l’autonomie et la puissance sont deux des trois principales caractéristiques de la batterie d’une e-cigarette. En effet, la batterie, parfois appelée accu dans l’univers de la vape, est au cœur du fonctionnement de la vaporette. Généralement, elle est soit intégrée au mod, soit associée au mod sous forme d’accumulateurs. Elle fournit à la résistance l’énergie électrique nécessaire pour chauffer l’e-liquide. Ainsi, c’est grâce à la puissance exprimée en Watt, que la batterie chauffe la résistance et par ricochet l’e-liquide. Quant à l’autonomie de la batterie, elle garantit une durée de vapotage relativement longue au vapoteur, selon la valeur choisie.

Les accus ou batteries d’un box se situent soit au bas, soit au dos de la vaporette. On les recharge par le biais d’un câble micro-USB vendu avec le kit d’e-cigarette. Comme les batteries de chaque appareil, vos accus ont une durée de recharge précise et se déchargent après cette durée d’utilisation. Cependant, quand le vapoteur se livre à une agréable séance de vapotage, il n’a pas envie de traîner son chargeur partout ou d’être interrompu par un affaiblissement de la batterie. De ce fait, il est essentiel de trouver et d’utiliser un ampérage adapté à votre rythme de vapotage afin d’éviter de tels désagréments.

Quelle autonomie choisir pour quelle puissance ?

Il existe entre la puissance et l’autonomie d’une batterie une relation étroite illustrée par la loi d’ohm (U= R×I). Selon ce principe, l’autonomie ou l’intensité de votre vape équivaudrait donc à I= U/R. Ainsi, pour une vape à forte intensité ou avec grande autonomie, il faudra une tension ou puissance élevée et constante. Souvent, moins l’autonomie d’une batterie est adaptée à votre consommation, moins la vapoteuse fournit de tension pendant le vapotage.

Pour maintenir un bon niveau de consommation et permettre au vapoteur de profiter au maximum de la vape, on lui recommande d’opter pour une batterie régulée. Lorsqu’une batterie est régulée, on y intègre directement le circuit imprimé ou le PCB grâce auquel la batterie fournit le même niveau de tension en permanence.

A contrario, la tension d’une batterie non régulée, mais disposant d’une bonne autonomie diminue à mesure que la batterie se décharge et impacte la qualité de la vape. Par exemple, une batterie régulée délivrera une puissance de 4V même lorsqu’il n’y a presque plus d’e-liquide dans le réservoir. Alors qu’une batterie non régulée peut fournir 4V de tension pendant que l’atomiseur est plein et diminue ensuite jusqu’à 2,7 V à mesure que l’e-liquide diminue.

Ainsi, pour concilier l’autonomie et la puissance de votre e-cigarette, il faudra d’une part identifier votre profil de vapoteur par rapport au nombre de cigarettes traditionnelles que vous fumiez. Ensuite, vous devez trouver l’ampérage proportionnel à votre consommation avec une puissance et une endurance adaptée.

Comment choisir sa vapoteuse ?

À chaque modèle de vapoteuse correspond un profil de vapoteurs. Par conséquent, la meilleure e-cigarette est celle qui prend en compte votre profil de vapoteur.

Les petits vapoteurs se plairont avec une autonomie de 2 200 mAh et une puissance de moins de 100 W. Quant aux moyens et grands vapoteurs, ils ont besoin d’une batterie de 2 600 à 4000 mAh et de plus de 100W pour des séances de vaping complètes. Une fois que le profil est déterminé, il convient de choisir une vapoteuse dont la puissance et l’ampérage ou l’autonomie répondent à vos besoins. Si vous vapotez occasionnellement, il n’est pas très utile d’opter pour une vapoteuse avec une très grande autonomie. Un appareil avec une autonomie moyenne devrait pouvoir combler vos attentes.

Quelles sont les raisons qui pourraient vous pousser à délaisser votre vapoteuse ?

La cigarette électronique est entrée dans les habitudes de consommation de nombreuses personnes au monde. Pendant que les uns vapotent pour le plaisir, les autres vapotent pour un objectif précis. Quoi qu’il en soit, nous vous dévoilons dans cet article les raisons qui peuvent vous pousser à abandonner l’e-cigarette.

Délaisser la vapoteuse à cause d’une mauvaise expérience

Une utilisation difficile du matériel de vape peut amener à délaisser l’e-cig. En effet, pour vivre toute la passion autour de la vape, il faut savoir comment s’en servir. Si vous ne savez pas comment faire et que vous rencontrez constamment des difficultés, vous pouvez vous lasser et finir par abandonner.

Cet abandon est une raison personnelle d’autant plus que vous auriez pu vous renseigner et apprendre à mieux utiliser votre matériel. Quoi qu’il en soit, la mauvaise expérience a plusieurs racines. Elle reste également la tête de liste des raisons qui peuvent vous pousser à délaisser votre vapoteuse.

Délaisser la cigarette électronique à cause d’un processus de sevrage abouti

Le sevrage tabagique est la plus grande fonction qu’on attribue à la cigarette électronique. Elle a pu en effet être admise comme un moyen de sevrage tabagique après des années de contestation. De nombreux tabacologues n’hésitent plus à la proposer à leurs patients dans le cadre de leur thérapie. D’ailleurs, l’e-cigarette est considérée comme le moyen de sevrage tabagique le plus efficace. De nombreuses études menées par des organismes gouvernementaux et académiques ont pu le confirmer. De plus, une bonne partie des utilisateurs de la vapoteuse constitue des fumeurs qui cherchent à supprimer leur addiction. Il est évident qu’une fois cet objectif atteint, ces deniers peuvent délaisser leur vapoteuse et se tourner vers d’autres quêtes.

Toutefois, si cela reste une raison d’abandon de l’e-cig, il faut noter que cette justification est rarement brandie par les ex-vapoteurs. Cela ne veut néanmoins pas dire que des cas d’abandon pour cette raison n’existent pas.

Délaisser l’e-cigarette à cause de la désinformation et de la peur

À ses débuts, la cigarette électronique n’a pas connu beaucoup d’engouement. Elle a subi des rejets de la part des autorités gouvernementales, des scientifiques et des industriels du tabac. Il a fallu que ceux qui y croient se soient battus pour qu’on en arrive au niveau où elle est aujourd’hui. Le motif de son rejet a été principalement l’absence d’informations suffisantes sur les dangers qu’elle représente sur la santé humaine. Aujourd’hui, des études scientifiques ont permis de démontrer que la vapoteuse est à 95% moins offensive que le tabac traditionnel. Toutefois, il est courant de trouver sur internet des informations qui tendent toujours à la discréditer. Si vous souhaitez parcourir un webzine dédié à la vape et la santé, nous vous conseillons justement le site SANTÉ & VAPE, très bien rédigé et documenté. Sur d’autres sites, des études factices et des faits aléatoires sont souvent mentionnés. Si vous tombez sur ces informations, vous pourrez avoir peur et délaisser votre vapoteuse. Il en est également ainsi si vous avez peur de partir à l’aventure. Le fait est que vapoter, c’est aussi partir pour des découvertes. Si vous avez peur de là où cela pourrait vous amener, vous aurez tendance à abandonner votre e-cigarette. En conclusion, délaisser votre vapoteuse peut être envisagé à l’atteinte de l’objectif de sevrage tabagique. La désinformation, la peur et la mauvaise expérience sont aussi des raisons qui peuvent motiver cette décision.

Peut-on tester ses e-liquides avant de les acheter ?

Le liquide électronique est le consommable le plus important en matière de cigarette électronique. Il s’agit aussi d’un élément central de personnalisation de la vape. En effet, fabriqué suivant des saveurs différentes, l’e-liquide offre une large possibilité de choix. Faire son choix peut néanmoins être difficile. Tester l’e-liquide avant de l’acheter peut être une solution intéressante. Découvrez s’il est possible de le faire !

Pourquoi tester son e-liquide avant de l’acheter ?

De nombreuses raisons peuvent motiver un vapoteur à vouloir tester le liquide électronique qu’il envisage d’acheter. Ces raisons tiennent principalement à la personnalisation de la vape. En effet, les vapoteurs n’ont pas les mêmes préférences d’e-liquides. Généralement le choix est permis entre plusieurs saveurs :

  • Saveurs fruitées ;
  • Saveurs gourmandes ;
  • Saveurs mentholées…

Pendant que certains préféreront les saveurs gourmandes, d’autres pourront être intéressés par les saveurs fruitées. Ainsi, pour éviter tout désagrément et des pertes après l’achat, le test peut être utile. Il permet au vapoteur d’avoir la certitude de ce que la saveur du liquide électronique qu’il veut acheter lui convient véritablement.

D’un autre côté, tester les liquides électroniques avant de les acheter peut vous permettre d’adopter une nouvelle marque. En effet, même si les e-liquides produits par deux fabricants différents ont le même type de saveur, il n’est pas évident que la saveur soit identiquement ressentie. Un e-liquide à la saveur de fraise peut avoir un goût de fraise plus ponctué qu’un autre e-liquide au même type de saveur, mais d’un autre fabricant. Tester l’e-liquide avant de l’acheter permettra ainsi de choisir au mieux la marque de votre liquide électronique.

Par ailleurs, le test avant l’achat est une garantie de sécurité du produit que vous projetez acheter. Un test satisfaisant de l’e-liquide booste également votre enthousiasme pour la vapoteuse.

Possibilité de tester son e-liquide lors d’un achat en magasin

En magasin de vape, le contact est physique. Vous voyez des personnes avec qui vous pouvez échanger. Afin de maintenir sa clientèle, de nombreux magasins de vape offrent des facilités. Ces magasins cherchent surtout à obtenir la confiance de leurs clients et surtout des nouveaux vapoteurs. Ainsi, ils n’hésitent pas à vous offrir la possibilité de tester des e-liquides avant de faire vos achats. Il faut néanmoins souligner que ce ne sont pas tous les vape shops qui offrent cette possibilité.

Par ailleurs, en magasin, il y a une bonne ambiance. Avec le contact humain, vous pouvez demander des conseils à votre vendeur. Ce dernier saura comment vous guider. Si c’est un vapoteur aussi, il saura mettre ses expériences de tests à votre profit. Ainsi, il pourra vous conseiller tels ou tels autres e-liquides en fonction des résultats des tests qu’il a eu lui aussi à faire.

Même si le vendeur en magasin n’est pas un vapoteur, le contact humain qu’il y a en magasin vous permettra d’y rencontrer des vapoteurs venus certainement faire aussi des achats. Ces derniers sauront vous accompagner avec leurs expériences par rapport aux marques d’e-liquides. Les tests qu’ils avaient eu à faire avec certains produits pourront vous servir.

Impossibilité de tester son e-liquide lors d’un achat en ligne

Avec le développement des nouvelles technologies, le commerce s’est délocalisé, sinon a migré vers les plateformes web. C’est ainsi que le commerce électronique a pris essor. Le monde de la vape n’échappe pas à cette réalité. De nombreux sites de vente en ligne ont vu le jour. Certains se sont spécialisés uniquement dans la vente des produits de la vape.

Toutefois, sur une boutique de vente de matériels de vape en ligne, vous ne verrez que les photos des produits. Ce sont donc des produits présentés virtuellement et que vous ne pouvez pas toucher physiquement à l’instant, sauf à la livraison. Ainsi, il est impossible pour vous de tester le liquide électronique avant tout achat. La seule chose dont vous pourrez bénéficier serait les conseils d’un assistant virtuel. Vous convenez que ce n’est pas aussi rassurant que ça ! En résumé, il est possible de tester ses liquides électroniques avant de les acheter. Cette possibilité est uniquement valable dans les magasins physiques de vente de produits de la vape. Dans une boutique en ligne, cette option ne saurait exister dans la mesure où vous n’avez pas accès physiquement aux produits. Vous pouvez néanmoins passer par un site de classement des meilleurs e-liquide comme celui de best-juice.